Dune: Betrayal

Encore un jeu pour Dune ! Dune : Betrayal, chez Gale Force Nine, vient s’ajouter à longue liste des jeux estampillés « Dune ». Cette fois-ci, incarnez un membre d’une des deux grandes familles de la saga, les Atréides ou les Harkonnen, enquêtez, complotez et assurez le pouvoir de votre famille sur la planète ! Un jeu d’intrigue, de tactique et de duplicité !

Depuis quelques mois, on ne compte plus les sorties des titres sur cet univers. Fort heureusement, (pour le moment) chaque jeu a ses mécaniques propres. Du placement d’ouvrier et deckblulding ? Regardez Dune: Imperium localisé par les Lucky Duck Games ! De la gestion de ressources, du combat et de la stratégie ? Essayez Dune, un jeu de diplomatie et de Stratégie, de Gale Force Nine ! De l’enquête ? Attendez Dune: La maison des secrets par Portal et en VF chez Iello, attendu en début d’année prochaine. Regardons de quelle manière Dune : Betrayal se démarque !

Dune: Betrayal

Dune : Betrayal, des identités et du secret !

Dune : Betrayal est un jeu à identité secrète. Chaque joueur va endosser un rôle d’un noble d’une des deux grandes familles de l’univers : les Atréides et les Harkonnen, ou d’un combattant de ces mêmes familles. Chaque camp va s’opposer et tenter de mettre la main sur la planète et son fameux Epice.

Dune: Betrayal

En début de partie, les joueurs reçoivent et consultent secrètement la carte qui définit leur rôle : noble ou combattant, Atréides ou Harkonnen, chaque rôle et famille étant lié à des logos permettant de marquer des PV en fin de partie. Le nombre de membre de chaque famille dépend du nombre de joueurs, entre 4 et 8. Mais personne ne sait qui et qui, et qui sont ses alliés ou adversaires. Sauf le baron Harkonnen (et Rabban la Bête) qui doit connaitre qui sont ses combattants (mais pas l’inverse !). Pour cela, tous les joueurs doivent fermer les yeux, les combattants Harkonnen lèvent le bras, puis seul le joueur incarnant le baron peut regarder, puis l’éventuel joueur incarnant Rabban la Bête (mais les deux joueurs ne se connaissent pas).

Puis les joueurs reçoivent 3 cartes « traits » et conservent les deux cartes correspondantes à son identité. Ces cartes indiquent soit l’appartenance à une famille, soit un statut de combattant :

  • un combattant Atréides, conservera les cartes « combattant » et « Atréides »
  • un combattant Harkonnen, conservera les cartes « combattant » et « Harkonnen »
  • un noble, quel que soit sa famille, conservera les cartes « Atréides » et « Harkonnen »

La partie se déroule en 3 phases de jeux : une phase d’action, une phase de ciblages et une phase d’attaque. C’est à l’issue de la dernière phase que la famille victorieuse est déterminée !

1/ Phase d’Action

Cette phase est scindée en 3 tours successifs, identiques, qui vont permettre aux joueurs d’en apprendre davantage sur les autres joueurs pour tenter de percer leur identité, et prévoir qui attaquer/défendre lors de la dernière phase de la partie.

Successivement, les joueurs choisissent une carte Action parmi les trois disponibles au centre de la table et la posent devant eux. Une nouvelle carte action est mise en jeu en remplacement de la carte choisie, avant que le prochain joueur ne joue.

Dune: Betrayal

Chaque carte action apporte soit avec un effet immédiat, soit un effet déclenché lors des phases suivantes. Ainsi certaines cartes action permettent aux joueurs de regarder une carte trait d’un adversaire pour en apprendre un peu plus sur son identité, ou de dévoiler à un autre joueur une carte trait d’un joueur adverse. Dès qu’une carte trait a été consultée/dévoilée, elle ne peut plus l’être jusqu’à la fin de la partie, sauf avec certaines cartes actions spécifiques. D’autres cartes actions permettent de donner des jetons (sceau des Atréides ou assassin) à des joueurs adverses. Ces jetons offriront des bonus/malus lors du décompte des PV. Il est conseillé de ne pas les donner trop vite … Enfin, certaines actions permettent des effets lors de la phase suivante de ciblage pour se protéger d’un ciblage ou attendre pour cibler des adversaires.

Enfin, chaque carte action dispose de logo de famille ou rôle (Atréides, Harkonnen, Noble, Combattant ou Tous les joueurs). Ces logos (entre autre) permettront de marquer des PV en fin de partie. Mais attention, ne choisir que des cartes actions avec les logos de votre famille et/ou rôle risque de dévoiler votre identité aux yeux des autres joueurs.

Les joueurs vont devoir jongler entre les logos (pour marquer des PV ou emmêler les pistes sur leur identité) et les effets des cartes actions pour tenter de découvrir le rôle des autres joueurs. Les joueurs sont bien sûr invités (et même fortement !!) à échanger en cours de partie entre eux sur leurs idées, leurs déductions ou leur ressenti … en mentant éventuellement ! Tout est permis pour accuser ses ennemis ou protéger ses alliés !

Dune: Betrayal
En fin de phase d’action, deux actions immédiates qui ont permis d’en savoir plus sur un autre personnage et de se défendre, un dernier effet à activer lors de la phase suivante de ciblage.

2/ Phase de Ciblage

Une fois préparé, les joueurs vont devoir choisir quels joueurs ils vont cibler, pour attaquer leurs adversaires supposés ou pour défendre les membres présumés de leur faction.

Cette phase se déroule en deux tours successifs. Chaque joueur a une carte Attaque et une carte Défense. A chaque tour, les joueurs choisissent une de leur carte et la dépose face cachée devant un autre joueur, dans la limite de 3 cartes cible par joueur. L’objectif est d’attaquer ses adversaires et de défendre les nobles de sa famille.

Les joueurs peuvent expliquer pourquoi ils ont ciblé tel ou tel joueur, mentir ou tenter de convaincre les autres joueurs de suivre leur stratégie. Jusqu’au bout tous les coups sont permis pour remporter la victoire !

Dune: Betrayal

3/ Phase d’Attaque

La partie se termine avec la phase d’attaque. Les joueurs révèlent leur identité secrète et les cartes cible qu’ils ont reçues.

Chaque joueur marque des PV pour sa famille :

  • gagne 1 PV pour chaque carte action frappée du logo qui correspond à un sceau de sa carte identité
  • gagne/perd 1 PV selon les jetons qu’il a reçu
  • perd des PV selon les cartes Attaque reçues et son identité :
    • les nobles Harkonnen perdent 1 PV par carte Attaque reçue
    • les nobles Atréides perdent 2 PV par carte Attaque reçue
    • les combattants perdent 1 PV s’ils ont été ciblés par au-moins une carte attaque
  • gagne 1 PV pour chaque carte défense reçue

La famille avec le plus de PV remporte la partie

Dune: Betrayal
Un joli plateau pour suivre les tours et les points des familles

L’avis du Meeple Reporter

Dune : Betrayal rejoint donc la famille des jeux à identité secrète. Il se démarque donc complétement des autres titres déjà sortis dans l’univers de Franck Herbert et vient enrichir le (grand) panel disponible pour les joueurs, selon leurs préférences.

Une des grandes forces de Dune : Betrayal va dépendre de vous ! En effet, comme dans tous les jeux à identité secrète, le sel et le plaisir du jeu résident en grande partie dans les échanges, les mensonges, les tentatives de déstabilisation et les négociations fallacieuses entre les joueurs. Percer le mystère des autres sans se dévoiler ! Tout un art et un équilibre pas toujours facile à conserver !

Bien sûr, Dune : Betrayal s’appuie sur une mécanique de jeu solide et un univers qui se prête parfaitement à la mécanique. Rapide à appréhender et avec des parties relativement courtes, les parties peuvent s’enchaîner, de quoi satisfaire la frustration des joueurs après un échec. Plus le nombre de joueurs est grand, plus les parties sont longues, mais plus le jeu sera intéressant.

Les cartes action occupent une place centrale dans le jeu et le bon choix sera primordial. Privilégier les logos ou l’effet de la carte action ? Cibler un joueur qui vous semble être un adversaire ou au contraire tenter de défendre un noble de votre famille ? Rien n’est sans conséquence. Surtout avec les autres joueurs qui tenteront de vous influencer par tous les moyens !

Dune : Betrayal est un excellent jeu d’intrigue, de tactique et de duplicité, qui sortira facilement, que vous pourrez mettre sous le sapin pour les fêtes de fin d’année !

Dune: Betrayal
Petite boîte mais avec un rangement adapté !

Fiche Technique

✍️ Auteur :  Don Eskridge

🏗️ Editeur : Gale Force Nine

🎲 Nombre de joueurs : 4 à 8 joueurs

🕰️ Durée de partie : 40 min

💰 Prix moyen constaté : 25,00 euros

Pour soutenir le blog et acquérir Dune: Betrayal, c’est chez Philibert et Qui-Commence.fr !

Image de Philibert
Philibert
Logo qui commence.fr
Qui-commence.fr

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.