logo_TSR

Time Stories – Révolution

Disons le tout de suite, cet article est promis sans spoil ! En effet, Time Stories – Révolution, édité chez les Space Cowboys, rentre dans la gamme de jeux à découvrir au fil de votre session de jeu, avec de nombreux éléments secrets, scellés et cachés ! Time Stories – Revolution est le 2eme cycle de la série, le cycle bleu, dans la continuité de l’histoire développée dans les 9 scénarios du 1er cycle de Time Stories (dont Le ludopathe a réalisé une très belle présentation !), le cycle blanc, et débute avec : Time Stories – Révolution, The Project Hadal.

Time Stories – Révolution

Parlons peu mais parlons univers de Time Stories – Révolution !

Dans un futur éloigné, les hommes ont découvert le voyage temporel grâce à la technologie de l’Insertion  Tachyon. Les membres de l’agence T.I.M.E., pour Tachyon Insertion Major Events, ont la lourde tâche de voyager dans le temps pour corriger des failles temporelles ou apporter des changements nécessaires sur le cours du destin pour le bien de l’humanité. Ils effectuent ces voyages en prenant possession du corps de personnes, appelés réceptacles, dans la période ciblée. Les agents s’appuient sur une technologie de pointe utilisant une substance appelée Azrak, permettant des transferts sans endommager les réceptacles.

Après quelques déboires, développés dans le précédant cycle et dans le roman « Time Stories, le dossier Hayden » édité chez Bragelonne, nous retrouvons nos héros toujours décidé à secourir l’humanité. Le cycle bleu commence avec Time Stories – Révolution, The Project Hadal qui envoie nos héros en 2099 dans une base sous-marine au fond de l’océan atlantique pour enquêter sur une pandémie mondiale et trouver le remède avant qu’il ne soit trop tard !

La suite du cycle blanc de Time Stories mais … différent !

Avant de développer le gameplay et l’aventure, il faut noter un changement majeur par rapport au 1er  cycle : les scénario sont tous indépendants et complets ! Cette fois ci pas besoin d’avoir la boite de base du jeu pour jouer chaque scénario, chaque boîte se suffit à elle-même. Vous pouvez les jouer dans n’importe quel ordre et sans tous les faire (même s’il est conseillé de suivre les sorties pour une cohérence d’ensemble). Chaque aventure est un jeu en elle-même, une aventure complète à découvrir !

Autre différence majeure par rapport à son grand frère, la gestion du temps. Ici, un des cœur du jeu est la gestion de cette ressource mystérieuse, l’Azrak. Chaque héros commencera avec une quantité d’Azrak qu’il utilisera au fur et à mesure pour interagir, explorer, enquêter, … Cette ressource symbolisera donc le temps passé et l’énergie dépensée. Moins vous en utiliserez, plus grande sera votre réussite. Si les joueurs viennent à en manquer en cours de partie, il sera toujours possible d’en récupérer moyennant une synchronisation, mais en déposant un Azrak sur la carte « fin de mission ». Vous pourrez donc toujours (ou presque) finir votre aventure, en y passant plus ou moins de temps. Mais plus il y aura d’Azrak sur la carte « fin de mission », moins votre performance sera élevée !

Côté gameplay, comment se déroule une partie de Time Stories – Révolution ?

Dans Time Stories – Révolution, après avoir été projetés dans des réceptacles et reçu leur briefing de mission (l’objectif), les joueurs vont explorer des lieux. Chaque lieu est composé d’un panorama de cartes (superbes d’ailleurs !!) avec des éléments sur chacune d’elles : éléments cachés, indices, personnages, interactions, mises en ambiance, … Sans aucun ordre préétabli, les joueurs, après une phase de concertation, vont résoudre leurs actions en même temps ! Pas de temps mort ni d’attente ! En fonction des situations, les héros seront amenés à récupérer des objets, obtiendront des indices, rentreront en conflit ou interagiront avec des objets et des PNJ. Arrêtons nous sur ces deux aspects.

Panorama

a) Les interactions

Dans Time Stories – Révolution, les joueurs vont être amenés à interagir soit avec des objets ou des personnages. Pour résoudre ces actions, les joueurs vont simplement regarder la compétence de base de leur réceptacle (force, diplomatie, technologie, …), puis vont pouvoir l’améliorer en dépensant de l’Azrak supplémentaire ou en recevant de l’aide des autres personnages (soutien). Modulo une carte modificatrice de résultat tirée au hasard (carte de destin), le héro détermine ensuite la réussite ou non de son action en comparant son score final au résultat minimum attendu. Il applique les conséquences positives ou négatives. Vous l’aurez compris, d’une part le choix du réceptacle pour remplir une action est important pour s’assurer une bonne base au niveau des capacités. Bien évidemment, un soldat aura plus de facilité dans un combat qu’une journaliste ! D’autre part, vous aurez noté l’absence de dés ! Le hasard est réduit à son minimum !

Epreuve et seuil

b) Les rencontre avec les PNJ

Dans Time Stories – Révolution, les joueurs seront souvent amenés à discuter avec des PNJ. Là encore, le choix du réceptacle est primordial ! En effet, chaque personnage à son deck unique d’interactions rendant les réponses et choix possibles très différents entre les joueurs. Vous n’obtiendrez donc pas les mêmes réponses selon le réceptacle qui ira échanger avec un PNJ. Chaque réceptacle pourra aller discuter avec le PNJ … mais en dépensant du temps et des ressources … A vous de choisir !

Une fois les différentes cartes explorées, les joueurs pourront visiter d’autres lieux pour avancer dans leur quête.

Enfin, pour rendre les réceptacles uniques, chaque héros a une quête personnelle. Bien que non obligatoire, si les joueurs la remplissent, ils obtiendront un avantage (non négligeable) pour la fin de partie. Mais une fois encore, il faudra parfois choisir entre dépenser du temps (et donc de l’Azrak) pour votre quête personnelle et la mission des joueurs … Tout est question  de choix et de renoncement. Une bonne gestion de l’Azrak sera primordiale.

Un élément majeur du jeu est ainsi l’interaction entres les joueurs et la coordination. Time Stories – Révolution est à la limite du jeu de rôle, ou a minima une porte d’entrée, surtout si les joueurs incarnent leurs personnages dans les phases de dialogues et d’échanges ! Il vous faudra échanger et être à l’écoute des uns et des autres pour partager vos découvertes et idées.

Tout au long de votre partie, il faudra aussi être attentif à tout les éléments découverts et noter vos recherches. Tel des enquêteurs chevronnés, vous tâtonnerez, parfois vous tournerez en rond, vous réfléchirez, … Il vous faudra être des fins limiers et si possible le plus rapidement possible ! Le temps n’attendra pas !

Un pour les lier tous !

A lire, le lien entre les différents scénarios semble bien ténu ou inexistant, surtout que chaque boîte est indépendante. Pour corriger cela, la boîte Time Stories Revolution – Experience , non strictement obligatoire, permet de développer un « entre deux » entre les missions avec la base de l’agence à réparer, améliorer et défendre.

A la fin de chaque mission, suivant votre réussite et le nombre de ressources d’Azrak présentes sur la carte « fin de mission », les joueurs obtiendront plus ou moins d’expérience. Les héros devront tout d’abord gérer un événement (carte événement) plus ou moins graves et y faire face avec leurs héros et recrus. Une réussite permettra d’améliorer la situation de l’agence; un échec et tout se dégradera avec des conséquences pour vos héros qui souffriront de faiblesses qui limiteront leurs capacités pour les missions suivantes … sauf à vous soigner en dépensant de l’expérience. Ensuite, s’ils vous restent encore de l’expérience, vous pourrez alors acquérir des nouvelles capacités pour vos héros à utiliser dans les missions suivantes.

Sans révolutionner le titre, Time Stories Revolution – Experience permet véritablement de créer un jeu lié et continu. Vivement recommandé pour les puristes et amateurs !

Time Stories – Experience

L’avis du Meeple Reporter

Time Stories – Révolution, The Project Hadal, 1er scénario du cycle bleu, est un jeu à la liberté maximale. A vous de choisir où aller, à vous d’interagir, échanger entre vous ! Vous l’aurez compris Time Stories – Révolution, The Project Hadal est une excellente entrée en la matière. Facile à prendre en main, les joueurs seront rapidement lancés dans le grand bain. Il faut féliciter l’illustrateur qui a réalisé des superbes illustrations à chaque panorama, offrant immédiatement une immersion pleine et totale !

Pour compléter cette aventure et lier les scénarios, Time Stories Revolution – Experience  est grandement conseillé pour créer une aventure globale. De multiples petites aventures liées dans une seule et grande aventure, là est la vraie Histoire ! Attention, pour les puristes, Time Stories Revolution – Experience vous demandera d’écrire sur les cartes (pour noter les capacités débloquées dans un arbre de compétence). Cela peut-être facilement contourné avec un crayon et des post-it pour les allergiques à toutes destructions de matériels comme moi !

Il faudra malheureusement patienter pour la suite des aventures de nos héros, le 2nd cycle sortant (normalement) cet été. Time Stories – Révolution, Une Nuit d’été vous plongera dans une trame parallèle alternative. La réalité y sera qu’un concept parmi d’autres… La suite sera Time Stories – Révolution, Le Manoir Cavendish (fin 2020) proposera aux héros d’entrer dans un vieux manoir de la Nouvelle-Angleterre ….

La suite de Time Stories – Révolution

En refermant ce 1er scénario, je n’aurai regretté qu’une seule chose : l’absence de moyen de sauvegarde durant l’aventure. En effet, les scénario de Time Stories – Révolution sont à jouer d’une seule traite (prévoyez entre 2 et 3h selon les joueurs) ce qui n’est pas toujours possible/facile. Pour un jeu de cartes, un système de sauvegarde à la « 7eme continent » serait, semble-t-il, facile à mettre en place en complétant avec une feuille de note. Facile à créer si besoin.

Enfin, côté rejouabilité, bien évidemment, une fois le scénario joué, la trame principale sera connue des joueurs et certaines découvertes dévoilées. Malgré tout, vous pourrez difficilement tout découvrir lors de votre 1ere aventure. Une rejouabilité, même minime, est donc tout à fait possible, surtout pour les puristes comme moi qui veulent tout savoir et comprendre !!

Au final, j’ai beaucoup apprécié mes heures passées sur Time Stories – Révolution, The Project Hadal et j’ai hâte de découvrir la suite, surtout connaissant la capacité des Space Cowboys à nous surprendre !

Time Stories Project Hadal

Fiche Technique :

Auteurs :  Melissa Delp, Kevin Delp et Manuel Rozoy

Editeurs :  Space Cowboys

Nombres de joueurs : 1 à 4

Durée de partie : de 2 à 3 heures

Prix moyen constaté :  27 euros

Pour vous procurer Time Stories – Révolution, ou le 1er cycle, et soutenir le Meeple Reporter, regardez du côté de mes partenaires ludiques: l’excellente boutique « Qui Commence.fr« , des passionnés qui se font connaître et qui sont à connaitre (toujours à l’écoute, hésitez pas à les contacter de ma part), le géant strasbourgeois qu’on ne présente plus, Philibert et la boutique parisienne Parkage !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.