Blitzkrieg

1939-1945 : 6 longues années de combat, 6 années de multiples fronts et campagnes sur le globe … Rejouer cette période de guerre en seulement … 20 minutes c’est possible ? Tel est le paris de Blitzkrieg chez PSC Games / Matagot ! La seconde guerre mondiale en 20 minutes ! Pari osé, regardons s’il est rempli !

Blitzkrieg est un jeu d’affrontement tactique pour 2 joueurs (plus un mode solo dont les règles sont téléchargeables sur le site de Matagot) qui place les joueurs à la tête des forces alliées et de l’Axe. La boîte inclue l’extension « Japon », une extension uchronique alors que les forces de l’Axe ont remporté la guerre et envahi les États-Unis d’Amérique et que le Japon se retourne contre son ancien allié en tentant d’envahir l’Amérique avec l’aide de … Godzilla !

Blitzkrieg

Mener une guerre de 6 ans en 20 minutes !

Le plateau de Blitzkrieg représente cinq théâtres d’opérations différents de la seconde guerre mondiale (Front de l’Ouest, de l’Est, Afrique du Nord, Asie du Sud-Est et Guerre du Pacifique), constitués de deux ou trois campagnes. Les joueurs vont s’affronter sur ces campagnes et théâtres pour la victoire globale. Chaque théâtre d’opération a sa propre piste d’influence, le plateau général une piste de victoire globale ; la seule qui permettra d’octroyer la victoire finale !

Blitzkrieg

Les joueurs commencent la partie avec une réserve de jetons identiques représentant leurs unités (de valeur 1 à 3), soit terrestre, navale ou aérienne, et leurs généraux et amiraux. Ces jetons sont mélangés et placés dans un sac pour former une pioche personnelle. Les joueurs commencent avec 3 jetons tirés au hasard. Une réserve d’armes spéciales commune est constituée avec des forces d’élites et opérationnelles (valeur 3 à 5), une bombe nucléaire, un espion et un scientifique.

A son tour de jeu, un joueur doit placer un de ses jetons sur une des cases d’une campagne d’un théâtre. Sur un théâtre d’opération, seule la campagne la plus haute, non terminée, est accessible. Les forces terrestres ne peuvent être placées que sur une case terrestre, une force navale sur une case maritime et une force aérienne sans restriction. Le joueur résout successivement les effets de la case et du jeton placé :

– une grande majorité des cases du plateau a un effet : pioche de jeton unité, pioche de jeton arme spéciale à placer dans son sac de pioche, points de victoire (PV) pour la victoire globale, point pour l’affrontement sur le théâtre d’opération ou défausse de jetons unités de l’adversaire.

– chaque jeton unité joué permet de déplacer le marqueur affrontement du théâtre d’opération selon la valeur du jeton.

Blitzkrieg

La réserve d’armes spéciales recèle de nombreuses unités plus puissantes que celles de base. Des forces d’élites (valeur 3 à 5), des forces permettant des bombardements (destruction d’unités adverses) ou de jouer 2 fois, une bombe nucléaire avec un effet à double-tranchant : +7 points sur la piste d’affrontement du théâtre d’opération mais -2 points sur les autres théâtres, et, enfin, un espion (permet de copier l’effet du dernier jeton adverse placé) et un scientifique (peut être placé sur n’importe quelle campagne, active ou non).

Une campagne est immédiatement clôturée dès que sa ligne est entièrement complétée. Immédiatement, les joueurs regardent de quel côté se situe le marqueur affrontement du théâtre. Le joueur qui l’emporte marque immédiatement les PV de la campagne sur la piste de victoire globale. Si un joueur réussit à atteindre avec le marqueur d’affrontement du théâtre la dernière case de la piste du théâtre, celui-ci est immédiatement clôturé. Toutes les campagnes du théâtre, finies ou non, sont closes. Le joueur remporte tous les PV des campagnes restantes pour la victoire globale et peut réaliser tous les effets des cases des campagnes encore libres. Très puissant !

A la fin de son tour, le joueur pioche un jeton unité de sa pioche (sac).

La guerre peut est remportée de deux façons, aux PV ou faute de combattants adverses :

  • dès qu’un joueur obtient 25 PV sur la piste de victoire globale, il remporte la partie !
  • si son adversaire ne peut plus placer de jetons unités (il n’en a plus suite à effet de bombardement par exemple, ou ne peut en placer selon les restrictions de placement), le joueur est déclaré vainqueur !
Blitzkrieg

Et si …

Blitzkrieg est fourni avec l’extension Japon. Cette dernière revisite la fin de la 2nd Guerre mondiale avec une victoire de l’Allemagne, une conquête des USA et un revirement du Japon contre les forces de l’Axe.

L’extension Japon reprend les mêmes bases que Blitzkrieg mais, cette fois-ci, chaque théâtre n’est composé que d’une seule campagne. Les théâtre sont reliés entre eux et en clôturer un permet d’en débloquer un suivant. Et selon la victoire obtenu, un bonus est obtenu pour le suivant. Un réel avantage à récupérer.

Blitzkrieg

L’avis du Meeple GI !

Blitzkrieg a la volonté de faire rejouer la 2nde guerre mondiale en moins de 20 min. Les premières parties sont un peu plus longues, le temps d’affiner la connaissance des différents effets et de découvrir les différentes stratégies ; mais ensuite les 20 minutes se tiennent. Les tours s’enchaînent et les règles simples. Ce format permet d’enchaîner les parties, soit en inversant les rôles soit en pour une simple revanche.

Blitzkrieg, sous son format minimaliste, cache un jeu dotée d’une réelle stratégie : privilégier telle ou telle campagne ? Tenter dans laisser aucune à l’adversaire ? Sur quel théâtre d’opération est il encore intéressant de miser ? De quelles ressources disposes l’adversaire ? Et puis, en lieu et place d’une victoire aux points, rien n’empêche de tenter une victoire en contraignant son adversaire à l’abandon faute de troupes. Pour cela, il faudra être attentif aux unités jouées par son adversaire et tenter de connaître ses réserves, aussi bien en type qu’en nombre !

Blitzkrieg

L’extension fournie (presque un stand-alone reprenant une partie du matériel de base) permet de varier les parties avec une approche différente. Les théâtres se succèdent et sont liés ; les victoires pouvant peser lourd pour la suite.

Le format du jeu, petit format, permet d’y jouer presque partout. En cette saison estivale, des parties sur la plage et le sable doivent pouvoir se tenter. Un petit plateau central, quelques jetons et puis c’est tout. Les deux paravents pour cacher ses unités en réserve peuvent facilement être remplacés, quand bien même ils servent utilement d’aide de jeu.

Au final, Blitzkrieg réussit sa mission, soldat ! Simple, rapide, prenant, stratégique, le tout en moins de 20 min !

Blitzkrieg

Fiche Technique

✍️ Auteur :  Paolo Mori

🖍️ Illustrateurs : Alan D’Amico & Paul Sizer

🏗️ Editeur : Plastic Soldier Company (VF Matagot)

🎲 Nombre de joueurs : 2 joueurs

🕰️ Durée de partie : 20 minutes

💰 Prix moyen constaté : 28 euros

Pour soutenir le blog et acquérir Blitzkrieg, c’est chez Philibert et Qui-Commence.fr !

Image de Philibert
Philibert
Logo qui commence.fr
Qui-commence.fr

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. sensei-m dit :

    a noter qu’il y a une petite erreur dans les aides de jeu ( paravents )…. au niveau de la RECHERCHE : il ne faut pas mettre la tuile piochée dans sa réserve, mais dans son sac !…. A part ce petit détail, le jeu est très bon ( pas encore tester l’extension Japon )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.