Chronicles of Crime 1900

Les années 1900 et l’insouciance, la liberté après la terrible défaite de 1870, « La Belle époque » avant les terribles événements qui marqueront le monde …. Une période de progrès et d’avancées technologiques, de découvertes et de voyages, de villes en ébullition et de quartiers animés ; somme toute un parfait tableau pour le nouvel opus de la série des Chronicles of Crime, sobrement intitulé Chronicles of Crime 1900 !

Après avoir remonté le temps en 1400 et déambulé dans les rues moyenâgeuses de Paris (Chronicles of Crime 1400, ou simplement CoC 1400), nous voilà transporté au temps du début du cinéma des lumières et de la photographie, au cœur du Paris du début du XXe siècles. Vous voilà journaliste, Victor Lavel, membre de la rédaction des Nouvelles de Paris, prêt à vous lancer à la recherche des meilleurs scoop pour votre rédacteur en chef, Mr Jonas J. Jacquemard. Chronicles of Crime 1900 s’inscrit dans la trilogie des stand-alone de Chronicles of Crime Millemium de Lucky Duck Games couvrant les années 1400, 1900 et 2400 (à paraître).

Chronicles of Crime 1900

1900 et les découvertes ludiques

Reprenant les mêmes bases que son grand frère (CoC 1400) et que son cousin (Chronicles of Crime au cœur de la la police Londonienne), CoC 1900 apporte, comme pour chaque opus ses petites nouveautés.

Quelques rappels pour ceux qui découvrent cette série de jeux d’enquête. Les jeux Chronicles of crime sont des jeux d’enquête, à vivre seul ou en équipe, plongeant les joueurs dans une époque et un univers. Aidé d’une application, et après avoir été plongé dans un mystère à résoudre (meurtre, vol, enlèvement, ….), les joueurs vont pouvoir aller de lieux en lieux, y interroger des personnes présentes et collecter des indices. Avec les indices collectés, ils pourront interagir avec les personnes pour découvrir de nouvelles choses, les confondre ou authentifier leurs paroles. Chaque action prendra du temps (par exemple, un déplacement entre deux lieux prendra 20 min dans le temps du jeu). A tout moment, ou lorsque le temps sera écoulé, les joueurs devront résoudre l’enquête et répondre à une série de question (qui est l’auteur, pourquoi, où se cache-t-il, ….) et obtiendront un score en fonction de leurs réponses et du temps mis.

Chronicles of Crime 1900

Un des éléments central du titre, et qu’il faut souligner dès le départ, est l’utilisation « massive » du téléphone et de l’application dédiée. Celle-ci est incontournable et sert à faire beaucoup de choses. Elle permet en début d’aventure de poser le décors de l’enquête et de lancer les joueurs dans le bain. Ensuite, elle permet les interrogatoires et la découverte des indices. Chaque carte dans CoC (personnages, lieux ou objets) est dotée d’un QR code qu’il faut scanner pour interagir. Envie d’interroger une personne ? Scanner son QR Code ? Envie de questionner une personne sur tel objet ? Durant son interrogatoire, scanner le QR Code de la carte objet ? Envie de vous déplacer dans tel lieux ? Scanner le QR Code du lieu.

L’application permet malgré tout plus que cela en permettant de s’immerger (au sens propre du terme avec des « lunettes de réalité virtuelle ») dans les scènes de crimes. Dans différents lieux, les joueurs seront amenés à observer dans tout le sens, pendant plusieurs dizaines de secondes, une scène importante de l’enquête. A eux de repérer les objets qui leurs semblent importer (vêtements, tâches, papiers, ….) puis de scanner les cartes objets correspondantes. Attention, il vaut mieux bien choisir ses cartes à scanner ; en effet, chaque scan comptabilise 5 min dans l’horloge du jeu et vous rapproche irrémédiablement vers la fin de la partie. Le temps étant précieux pour avoir le temps de tout explorer, d’interroger les personnes sur les objets découvertes au fur et à mesure, d’élaborer et de confirmer votre théorie, il est préféré de ne pas le gaspiller inutilement en scannant à la volée toutes les cartes.

1900 et le temps des changements

Chronicles of Crime 1900 ne reste pas pour autant sur les acquis de ces prédécesseurs et apporte une nouveauté majeur : les cartes énigmes !

Dans CoC 1900, un cours de leur pérégrination, les joueurs vont etre confrontés à des énigmes (qui feront intégralement partie de leurs enquêtes) à résoudre ! Un code à déchiffrer, un plan à comprendre, un casse-tête à résoudre ! Et là pas d’application : votre cerveau, un crayon, une gomme et une feuille de papier ! Bien sûr, pour résoudre ces énigmes vous aurez besoin d’indices collecter et déchiffrer dans divers lieux (la clé du code, …), mais au final ça sera aux joueurs de résoudre l’énigme seuls avant de donner la solution.

Chronicles of Crime 1900
Des schémas, des codes, des chiffres, … Place aux énigmes

Pour être aiguillé et épaulé, les enquêteurs pourront toujours s’appuyer sur Charlotte Hibou, collègue de travail au sein de la rédaction du journal, qui pourra indiquer aux joueurs s’ils détiennent toutes les cartes pour résoudre une énigme, leur donner un indice, et la solution en dernier recours ; bien évidemment, au détriment du score final. Les joueurs pourront compter aussi sur l’oncle de Victor Lavel, le commissaire Norbert Lavel, membre de la maréchaussée parisienne.

Des aides bien précieuses pour lever le voile sur tant de mystère

Au final, CoC 1900 propose 3 enquêtes, en sus du tutoriel :
– « Pris sur le Vif » qui plongera les joueurs sur les traces de Chloé, fille d’un célèbre sénateur qui a disparu, et en même temps sur un meurtre étonnant en pleine rue de la capitale.
– « Boulevards fatals » qui proposera deux enquêtes dans deux scénarios, à jouer de préférence dans l’ordre pour une cohérence narrative. Cette fois, direction un train de luxe et l’assassinat d’une femme aisé. Le début d’une longue enquête.
– « Un Rayonnement d’espoir » vous mettra sur la piste d’un dangereux cambrioleur qui s’est introduit dans le laboratoire de Marie Curie ! Une enquête pleine de mystère…

Chronicles of Crime 1900

L’avis du Meeple Reporter

Chronicles of Crime 1900 réussit très bien, comme ses grands frères. Reprenant les mêmes bases, les joueurs connaisseurs de la gamme ne seront pas perdus. Les nouveaux pourront aussi se lancer directement dans CoC1900 sans être dérouté.

Chronicles of Crime 1900
Un corps sans vie … une enquête qui commence …

Tout comme les précédents titres, il faut apprécier et accepter de jouer avec une application dédiée. Elle est présente tout au long de l’aventure. Pour autant, l’ajout des cartes énigmes est une excellente chose. Tout d’abord, ces minis-enquêtes s’inscrivent parfaitement dans le thème du jeu et offre des minis-challenges appréciables. De plus, elles permettent de sortir, un petit peu, de l’application le temps de les résoudre. Un peu de crayon, une gomme et un papier, ne sont jamais de trop dans un jeu d’enquête !

Au final, Chronicles of Crime 1900 est une nouvelle réussite. C’est assurément mon opus préféré de la série des Chonicles of Crime; l’ajout des cartes énigmes est une excellente idée et la direction artistique est encore parfaite (mention spéciale aux cartes personnages que j’ai trouvé splendides). J’attends avec beaucoup d’impatience la suite, Chronicles of Crime 2400

Chronicles of Crime 1900

Fiche Technique

✍️ Auteurs :  Wojciech Grajkowski & David Cicurel

🏗️ Editeur VF :  Lucky Duck Games

🎲 Nombre de joueurs : 1 à plus

🕰️ Durée de partie : 60 minutes par scénario

💰 Prix moyen constaté :  25 euros

Pour acheter Chronicles of Crime 1900 et soutenir le blog, c’est chez Philibert et Qui-Commence.fr !

Image de Philibert
Philibert
Logo qui commence.fr
Qui-commence.fr

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.