Chronicles of Crime

Lucky Duck Games vient d’enrichir sa gamme des Chronicles of Crime avec son stand-alone 1400, qui sera suivi courant de l’année prochaine par 1900 et 2400. Mais la 1ere boîte sortie était sobrement intitulée Chronicles of Crime et projetait les enquêteurs en herbe dans les rangs de la police de Scotland Yard.

J’ai eu la chance de découvrir et de tester Chronicles of Crime 1400 il y a quelques semaines. Vous pouvez retrouver cette découverte ici. Je me suis donc lancé cette fois-ci dans Chronicles of Crime. En quelque sorte, un retour en arrière en terme de sortie mais un bond en avant en terme d’époque ! Vous suivez ? Je vous guide !

Chronicle of Crime

Chronicles of Crime

Faisons un point sur Chronicles of Crime pour les joueurs qui ne connaitraient pas. Il s’agit d’un jeu coopératif à scénario d’enquête. Les joueurs vont être immergés dans diverses situations, meurtre, disparition de bijoux au British Museum ou disparition. Pour mener leurs investigations, ils utiliseront une application (gratuite) qui servira d’une part de fil conducteur et d’autre part de moyen d’enquête grâce à un système de QRCode. 

Si vous avez lu la présentation sur Chronicles of Crime 1400 vous retrouverez ici les mêmes mécaniques, moins les souvenirs ou prémonitions. Les règles de Chronicles of Crime sont simples et permettent une immersion très rapides, surtout en commençant par le scénario tutoriel. Après une mise en ambiance, les joueurs débutent sur le lieu du crime et commencent leur enquête. Pour la mener à bien, ils peuvent interroger les personnes présentes via leur smartphone. En scannant le QRCode lié au personnage, le dialogue commence. Il suffit de scanner des cartes objets ou d’autres cartes personnages pour que le personnage réponde à vos questions et délivre ses connaissances. De fil en aiguille, de nouveaux lieux seront débloqués, où les joueurs pourront se rendre pour continuer l’enquête. Au grès des pérégrinations, des objets et des preuves vont être récoltés et conservés. De fil en aiguille, les joueurs vont ainsi élaborer leur théorie sur les faits. Ils pourront toujours s’appuyer sur leur laboratoire scientifique ou experts de la police pour les aider :

Chronicle of crime
  • Un criminologue pour mieux comprendre les modes opératoires des criminels
  • Un hacker pour percer toutes les données scientifiques
  • Un médecin pour mener des autopsie
  • Un scientifique pour analyser les objets collectés

Finalement, quand les joueurs estiment avoir les éléments pour résoudre l’affaire, ils doivent se rendre au siège de Scotland Yard pour faire un rapport au chef de la police et répondre à une série de questions.

Dans Chronicles of Crime, les joueurs ne devront pas s’attendre à trouver la solution toute faite dans leur aventure. La solution sera toujours une déduction des preuves et éléments recueillis. Comme dans la réalité. C’est la finesse de vos réflexions qui vous permettra de mettre sous les verrous les véritables auteurs. A la fin de votre aventure, vous pourrez soit opter pour obtenir la solution soit pour rejouer le scénario pour tenter de mieux faire. En effet, en plus des réponses aux questions (bonnes ou mauvaises), le temps d’enquête est pris en compte. Chaque déplacement chaque interrogatoire ou chaque fouille de scène fera tourner l’horloge. Plus vous serez rapides, meilleurs sera le score. Dans certains scenarii, le temps pourra aussi altérer votre enquête avec des situations changeantes : certains personnages ne seront présents dans certains lieux qu’à certaines heures ….

Chronicle of Crime

L’avis du Meeple Reporter Enquêteur

Pour avoir découvert Chronicles of Crime 1400 avant Chronicles of Crime, j’y ai ressenti le même plaisir de jeu. La recherche, la réflexion, le tâtonnement, les erreurs, les allers-retours, la prise de note, … Un vrai travail d’enquêteur en fait !

Sur la présence de l’application pas de surprise : si vous êtes allergiques à la présence de technologie dans un jeu de société, passez votre chemin ; sinon arrêtez-vous quelques instants. L’application est présente, oui, mais elle sert le jeu. C’est votre moyen d’enquête et il rentre davantage dans le thème et l’époque que pour la boîte Chronicles of Crime 1400. Parfois, vous serez tentés de scanner à tout va, surtout si vous êtes coincés. N’oubliez pas que la solution ne vous tombera pas dessus, c’est à vous de la trouver et de l’échafauder ! Une fois prêt, il reste à se confronter aux questions finales. 

Pour les plus persévérants, en plus des 3 scenarii présents dans la boîte (certains en plusieurs épisodes), les joueurs trouveront dans l’application 5 nouveaux scenarii indépendants (vendus 4,99 euros pièce) qui ne nécessitent pas de matériel supplémentaire. Sont déjà sortis, aussi, 2 extensions physiques : Noir et Welcome to Redview ! De quoi passer de longues heures d’enquête au coin du feu.

Au final, je retrouve le même plaisir que dans Chronicles of Crime 1400, avec ses mêmes réussites et ses mêmes petits défauts (cartes objets avec un QR Code sans image). Si vous avez aimé Chronicles of Crime 1400, laissez-vous tenter par Chronicles of Crime,  et vice-versa !

Allez je vous laisse, j’ai un appel de mon chef pour une nouvelle affaire !

Fiche Technique

Auteurs :  David Cicure

Editeurs :  Lucky Duck Games

Nombre de joueurs : 1 à beaucoup !

Durée de partie : 1 à 2 heures

Prix moyen constaté :  27 euros

Pour acheter Chronicles of Crime Millenium et me soutenir, c’est chez Philibert et Qui-Commence.fr !

Logo qui commence.fr
Qui commence.fr
Image de Philibert
Philibert

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.