Boîte de Neta tanka

Neta-Tanka

La tribu des Ojelés, dont les membres vivent en harmonie avec la nature, est durement éprouvée par la perte du plus vénérables de ses anciens : le Neta-Tanka ! Il est temps de désigner un digne successeur. Chaque clan propose un jeu chef qui devra faire ses preuves, le plus méritant recevoir le titre tant convoité de Neta-Tanka !

Neta-Tanka est un titre de l’éditeur La Boîte de Jeu sorti en 2018 (déjà) mais qui mérite d’être découvert ! Néta-Tanka est un pur jeu de placement d’ouvrier où les joueurs prennent la tête d’un clan indien qui va chercher à faire choisir son chef comme nouveau leader de la tribu. La victoire se déterminera classiquement aux points de victoires.

Boîte de Neta tanka

Jetons un œil au matériel de Neta-Tanka !

La boîte est belle et volumineuse. Issue d’une campagne KS, qui a plutôt bien fonctionné en récoltant plus de 300 000 euros avec 5584 contributeurs, elle s’est largement remplie de matériel supplémentaire, sans compter les exclusivités KS.

A l’ouverture de la boîte, ce qui frappe l’œil, c’est le plateau de jeu qui est très grand (et très joli!) et offre deux zones de jeu (recto/verso) de quoi offrir des challenges supplémentaires et rejouabilité. Vous allez ensuite trouver du matériel « plus classique » pour ce style de jeu :

  • tokens en grand nombre : Meeples des joueurs, ressources (5 différentes), jetons en veux tu en voilà, …
  • cartes de tout type !
  • plateaux joueurs et plateaux de suivi de la construction du totem.

L’ensemble est, comme toujours avec la Boite de Jeu, d’excellente facture, agréable à prendre en main. Un premier plaisir ludique.

Côté regret, on peut être déçu de l’absence de rangement dans la boîte. Un jeu de pose d’ouvrier nécessite toujours beaucoup de ressources et il est toujours agréable de pouvoir tout ranger facilement dans sa boîte. Lors du KS, une version deluxe corrigeait cet aspect avec des rangements intégrés sous forme de boîtes et coupelles. Malgré tout, le titre est livré avec le nombre suffisant de sachets plastiques permettant de tout classer et retrouver facilement. Balle au centre ! De même, la version Deluxe apportait des plateaux joueurs double épaisseur, toujours plus agréable et pratique surtout que vous allez poser beaucoup de ressources sur vos plateaux. La version Deluxe porte bien son nom !

Le matériel de Neta-Tanka
Un matériel riche de toute beauté !

Et si on parlait Gameplay ?!

Côté Gameplay, la Boîte de Jeu a réussi à apporter sa touche d’originalité dans des mécaniques assez classique. L’objectif de la partie va être de cumuler le plus de points de victoire (PV). Pour cela les joueurs vont, chacun sur son propre plateau joueur, ériger un totem, construire des tentes, nourrir leur tribu ou construire des objets. Chaque réalisation rapportera des PV (par exemple, 3 PV pour la 1ere tente, 4 PV pour la 2eme et 3eme, puis 6 PV pour la 4eme et 7 PV pour la dernière ou 5 PV par tranche de 3 ressources constituant le totem (2 bois + 1 crâne)). De plus le totem le plus haut rapportera des points bonus ! Une course contre la montre !

Avant de se lancer dans une partie, chaque joueur récupère son plateau joueur, une carte objectif secrète (= un moyen d’obtenir quelques points supplémentaires en fin de partie en réalisant une construction particulière) et quelques jetons ressources pour compenser l’ordre du tour.

Néta-Tanka se joue en 10 tours identiques à 4 joueurs (7 pour 3 joueurs et 5 à 2 joueurs). Chaque tour est décomposé en 3 phases très simples :

  • le placement des nomades
  • la résolution des actions
  • le nettoyage de fin de tour

a) Phase 1 : Le placement des Nomades.

Lors de cette phase, les joueurs placent à tour de rôle leurs Meeples (3 Meeples à 4 joueurs et 4 Meeples à 3 joueurs) sur une des différentes zones du plateau de jeu. Une fois tous les Meeples placés, on passe à la 2eme phase, la résolution.

Mais avant d’aller plus loin, arrêtons nous sur ce plateau, élément central de l’action des joueurs. Ce plateau est divisé en 18 zones à activer. Ces zones peuvent accueillir parfois un seul Meeple (1er arrivé, 1er servi) ou plusieurs (mais jamais plusieurs Meeples du même joueur). Chaque zone a son action spécifique, toutes différentes et variées :

Exemple de zone à occuper
  • récolter des ressources : bois, peau, viande, champignon ou crâne
  • placer ses ressources collectées sur un des emplacements de son plateau joueur (construire une tente, ériger son totem, nourrir sa tribu ou fabriquer des objets).
  • renouveler les ressources présentes et disponibles sur le plateau.

L’objectif des joueurs va donc être d’assurer la présence suffisante de ressource sur le plateau (chasser, récolter, ….), de récolter des ressources et enfin de les placer sur son plateau joueur. Bien évidemment, il faudra être fin stratège pour ne pas rendre disponible de trop des ressources pour les autres …. mais s’il n’y pas de ressources disponibles vos actions de récoltes seront perdues ! Il faudra aussi penser à utiliser les actions pour poser vos ressources sur votre plateau joueur, seul les ressources ainsi placées vous rapporteront des PV en fin de partie ; ici pas de place aux joueurs animés d’un esprit de fourmis à faire des réserves !

b) Phase  2 : Résolution des actions

Une fois tous les Meeples placés, dans l’ordre du tour, les joueurs vont, dans l’ordre de leur choix, résoudre toutes les actions correspondant aux emplacements de leurs nomades. A chacun de correctement planifier l’ordre d’activation de ses Meeples pour obtenir le maximum de ressources. Rien de bien sorcier, les iconographies sont claires et se suffisent à elles-mêmes.

Chaque emplacement à son/ses actions spécifique(s). La Forêt permettra ainsi de rajouter des ressources bois et champignons sur le plateau, disponibles pour tous. Pour cette générosité, le joueur gagnera un jeton … générosité qui lui vaudra 1 PV en fin de partie ou qui pourra être utilisé en cours de jeu. Dans la zone de récupération du bois, le joueur récupérera du bois disponible … s’il y en a !

Et ainsi de suite avec toutes les ressources ; viande via les zones de chasse, des peaux pour construire les tentes, des champignons pour nourrir le clan ou du bois et des crânes pour ériger le totem. Il sera aussi possible de fabriquer des objets via des cartes artisanats à acheter puis à construire avec des ressources ou de commercer pour échanger des ressources. Cette dernière action changera à chaque tour puisque il y aura autant de tuiles différentes de commerce que de tour. A vous de saisir la bonne opportunité !

Un point important à noter pour le placement des nomades. Chaque zone est reliée à 1 ou 2 autres zones. Si vous occupez les deux zones lors d’un même tour de jeu, vous obtiendrez un bonus (ressources supplémentaires, …). Un bonus à ne pas négliger qui peut se révéler déterminant mais qui peut vous restreindre si vous le recherchez systématiquement. Vous pourrez aussi opter pour gêner les autres joueurs en occupant les emplacements adéquats. Stratégie, stratégie !

Exemple de zones liées

Un point important est à noter pour le placement des nomades. Chaque zone est reliée à 1 ou 2 autres zones. Si vous occupez deux zones reliées lors d’un tour de jeu, vous obtiendrez un bonus (ressources supplémentaires, …). Un bonus à ne pas négliger qui peut se révéler déterminant mais qui peut vous restreindre si vous le recherchez systématiquement. Vous pourrez aussi opter pour gêner les autres joueurs en occupant les emplacements adéquats. Stratégie, stratégie !

c) Phase 3 : Le nettoyage

Quand tous les joueurs ont réalisé leurs actions, on défausse la tuile commerce pour mettre en jeu la suivante, le jeton 1er joueur passe au joueur suivant (sauf si un joueur l’a récupéré au tour précédent via une tuile commerce) et chaque joueur récupère ses Nomades Meeple, sauf sur les deux zones dites des « anciens » où les Meeples sont automatiquement déplacés sur la zone chasse ou forêt : un emplacement d’assuré mais un Meeple de moins au tour suivant ….

Deux zones liées de tour en tour
Le Meeple sur la zone du bas ira forcement sur la zone supérieur le tour suivant

A la fin de la partie, on compte simplement les PV des joueurs :

  • construction des tentes
  • construction du totem et bonus pour le plus haut
  • nourriture pour le clan
  • objets fabriqués et bonus pour chaque trio d’objets différents (arme/vêtement/tambour).

Le joueur avec le plus de PV est désigné nouvel Neta-Tanka !

Et alors, quel est l’avis du Meeple Reporter sur Neta-Tanka ?

Après un 1er tour de découverte et d’apprentissage des actions disponibles dans les 18 zones, les tours s’enchaînent rapidement (sauf avec les plus gros calculateurs!). La première phase de jeu est primordiale pour s’assurer les zones importantes de votre stratégie. L’ordre de jeu peut donc se révéler primordial dans cette certaine situation. Pour autant, vous pourrez modifier cet ordre en vous emparant du jeton 1er joueur sur la zone de commerce mais au détriment d’actions liées aux ressources. A vous de choisir et de bien planifier.

En début de partie, vous vous sentirez peut être un peu perdu face à la multitude des possibilités de marquer des PV mais rapidement les emplacements libres et les ressources disponibles orienteront votre stratégie. La course au totem peut être très payante (PV en érigeant son totem + bonus pour le plus haut) mais la ressource crâne n’étant disponible que dans un seul endroit sur une action bonus, celle ci peut être très compliquée et vous risquez d’y perdre des plumes ! Vous pouvez très bien vous en sortir avec toutes les autres façons de marquer des PV.

Le plateau de décompte des PV du totem
Plateau des PV du totem à 2 joueurs : le joueur avec le plus haut totem gagnera 8 PV, le second joueur gagnera -3, 0 ou 4 PV en fonction de la hauteur de son totem

L’ajout des actions bonus entre zones liées (si vous occupez simultanément les deux zones) offre un aspect stratégique supplémentaire à ne pas négliger. Vous devrez parfois réfléchir à bloquer un joueur en occupant une zone pour l’empêcher de créer un lien au détriment de votre stratégie. Choix cornélien.

Les stratégies étant nombreuses et variées, la rejouabilité est garantie (sans parler des multiples cartes artisanats ou des tuiles commerces différentes lors de chaque partie). De plus, pour les joueurs aimant le challenge, la face hiver du plateau offrira un défi de plus grande taille.

Plateau Hiver de Néta-Tanka
Plateau Hiver de Néta-Tanka

Le matériel d’excellente qualité (une des signatures de la Boîte de Jeu) est toujours un plaisir à prendre en main et ajoute un réel confort !

Au final, les règles sont très simples et s’apprennent rapidement ; associé à un très joli design du plateau et  un thème sympathique, les joueurs s’immergeront rapidement, même les moins portés sur ce type de mécanique. Il est à souligner la qualité du livret de règle, limpide, illustré, aéré, avec de multiples exemples et aides de jeu. Un vraie réussite !

Note Finale :

Le Matériel 15/20 : Un matériel de qualité, comme toujours chez La Boite de Jeu ! Rien à re-dire, juste à vous conseiller de dénicher une version Deluxe pour le rangement sauf pour les plus bricoleurs d’entre vous !

Les Règles 16/20 : Claire, limpide, courte, les règles sont très faciles à prendre en main. Les nombreuses illustrations seront une aide précieuse.

Le Gameplay 45/60 : Les mécanismes sont simples et les tours s’enchaînent dès que l’iconographie est maîtrisée. Néta-Tanka reste un jeu de pose d’ouvrier classique avec quelques mécaniques nouvelles faisant l’originalité du titre. A noter la présence d’un mode solo classique avec des objectifs à réaliser pour faire le maximum de PV.

La Note Globale sur l'échelle ludique :
76%

Fiche Technique :

Auteurs : Hervé Rigal

Editeurs : La Boite de Jeu

Nombres de joueurs : 1 à 4 joueurs

Durée de partie : 1h30mn

Prix moyen constaté : 49,50 euros

Image de Philibert

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.