Monster Café

Monster Café

Vous rêvez du meilleurs café du monde ? Bienvenu dans Monster Café, le meilleur endroit pour pour le trouver ! Envoyez vos monstres le chercher, avec un peu de chance ils vous en rapporteront une tasse !

La Gamme

Avant de parler jeux, parlons gamme ! Les Bucherons de Lumberjacks lancent avec ce titre la gamme des Café Break. Facile à comprendre, il s’agit de « petits » jeux (entendez par là des jeux avec des parties courtes, de 15 à 20 minutes maximum) et donc parfaitement adaptés pour nos pauses …. café ! Mais plus que le concept (qui est très bon), c’est l’emballage qui est parfait ! Pour cette gamme, les Lumberjacks ont développé un format de boîte facilement identifiable et transportable, avec une identité visuelle forte, unique et …. pratique ! En effet, le recto et verso sont entièrement consacrés à l’identité visuel du titre. Rien sur le jeux, pas de résumé … Mais alors ? Tout réside dans le dessus de la boîte qui s’ouvre ingénieusement pour offrir une grande surface de présentation dissimulant un tiroir scellé avec les composants du titre.

Moi qui attache beaucoup d’importance au visuel, à ce qui se dégage d’une boîte; c’est réussi et l’ingéniosité appréciable ! Les quelques défauts des premières boites (problème dans la solidité du couvercle ou pour glisser la règles dans sa pochette) ont été corrigés dans les suivantes. Bravo !

Mais alors Monster Café ?

Prendre un café, c’est bien. Avec des monstres, c’est mieux ! Prévu de 2 à 5 joueurs, le but de jeu est d’obtenir des majorités dans les familles de monstres afin d’emporter des points, puis la victoire à l’issue des deux manches. Simples d’accès, ce titre cache bien des subtilités et stratégies corsées.

a) Le gameplay – Mise en place

La boîte comprend plus de nombreuses familles de monstres, toutes avec des capacités différentes. En fonction du nombre de joueurs et de la difficulté souhaitée, les joueurs opteront pour une combinaison de 5 familles différentes. Si vous manquez d’idées, de nombreuses combinaisons sont proposées pour guider les neurones endormis des joueurs après le repas !

Chaque joueur reçoit ensuite 10 cartes au hasard. Les cartes supplémentaires sont écartées pour ce tour. Il sera donc jamais possible de connaitre avec certitude le nombre de cartes d’une famille pour en connaitre la majorité. Les joueurs choisissent ensuite 3 cartes qu’ils placent face cachée devant eux (ligne « arrière ») et les 6 autres cartes sont déposées face visible (ligne « avant »).

Les monstres de Monster Café

b) Tour de jeu

A tour de rôle, les joueurs choisissent une carte face visible (devant soi ou devant les autres joueurs !!) qu’ils déplacent au centre de la table et déclenchent la capacité de la famille. Une seule règle : jamais un joueur ne peut avoir moins de 6 cartes devant lui (face cachée et visible).

La manche se termine dès que tout les joueurs possèdent uniquement 6 cartes devant eux. Place au décompte des points de victoire ou des jetons de café si vous préférez  ! Pour chaque familles présentent au centre de la table, le joueur avec la majorité dans ses 6 cartes (1 point pour les cartes sur la ligne « avant », 2 points pour la ligne « arrière ») gagne un nombre de jeton de café égal au nombre de cartes défaussées au centre. Ainsi plus des cartes d’une famille auront été défaussées, plus la victoire sera précieuse mais plus elles sera difficile !

La partie se termine à l’issue de la 2ne manche. Les joueurs avec le plus de jetons café remporte la partie.

Et l’avis du Meeple Reporter ?

Derrière son côté enfantin et simpliste, Monster Café cache une réelle stratégie à mettre en place. Il ne sera pas facile, au début, d’admettre qu’il fasse défausser des cartes des familles souhaitées pour gagner davantage de points mais au risque de perdre la majorité ! De plus, la possibilité de jouer des cartes adverses permet réellement d’influer la partie, casser des dominations ou faire des coups bas. Il faudra rester vigilant en permanence, et surtout pendant le tour des joueurs adverses pour ne pas se laisser surprendre.

Le sel du jeu réside, bien sûr, dans les capacités offertes par chaque famille. Celles-ci vont enrichir les parties par des pouvoirs variées : simplement en offrant des jetons café (des points de victoire donc) supplémentaires, ou plus subtilement en offrant des jetons « chantilly » pour casser les égalités ou des « cookies » (le joueur en fin de partie avec le plus de cookies remporte 5 points de victoire supplémentaire), en permettant d’échanger une carte de sa ligne « avant » contre une carte de sa ligne « arrière » ou du centre (ce qui permet de se ré-articuler en cours de partie), de révéler des cartes sur la ligne « arrière » des adversaires ou, enfin, de multiplier les jetons café gagnés en fin de partie. Et la liste est encore longue !

Simple, rapide et facile à comprendre, Monster Café se révèle être bien plus fin qu’il ne paraît tout en restant un titre abordable et agréable autour d’un café. Les combinaisons nombreuses grâce aux familles différentes dans la boîte de base permettent de longues heures de jeux en perspectives pendant toutes les pauses café !

Le seul point « négatif » aurait pu être au niveau de la qualité/agencement de certains composants de la boîte mais cela a déjà été corrigée dans les futurs sorties !

Une gamme à suivre, déjà enrichie d’un nouveau titre, Golden River, qui vous transportera de la salle café aux montagnes du Far West ! Le 3eme titre sera quand à lui consacré aux lapins et magiciens pour des parties de … 2 minutes 30 !! Déjà testé, il est approuvé ! On en reparle très vite … !

Monster Café

Fiche Technique :

Auteurs :  Théo Riviere & Romain Caterdjian

Editeurs :  Lumberjacks Studio

Nombres de joueurs : 2 à 5

Durée de partie : moins de 30 minutes !

Prix moyen constaté :  13,50 euros

Pour acheter  Monster Café et me soutenir, c’est par ici :

Image de Philibert

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.