Chronicles of Crime 2400

1400, 1900, 2400 ! Chronicles of Crime est un vrai voyage dans le temps et va même nous faire réaliser un véritable saut en avant avec le dernier opus qui nous projette en 2400, Chronicles of Crime 2400 ! Après les rues moyenâgeuses et le Paris de la Belle Epoque, place à un tout nouvel univers, mêlant virtuel, quartiers huppés et bidonvilles.

Dans ce dernier opus de la série, CoC 2400 (en abrégé), édité par les Lucky Duck Games, les joueurs plongent dans la peau de Katia Lavel, une femme éprise de justice et de liberté, ex-cyber-agent d’une grande firme, BelCor, qui œuvre, en façade, pour la sécurité de tous. Une fois éclairée sur les véritables intentions de la corporation, davantage attirée par les profits que par le bien être de l’humanité, Katia Lavel a alors démissionné et laissé ses privilèges derrière elle. Maintenant, dépouillés de ses gadgets et cyber-implants, les joueurs sont laissés à eux-mêmes pour résoudre les crimes et faire régner la justice.

Chronicles of Crime 2400

On reprend Chronicles of Crime et on recommence !

Chronicles of Crime 2400 est, comme ses deux grands frères CoC 1400 et CoC 1900, un jeu d’enquête standalone pour 1 à 4 joueurs. Vous pouvez vous lancer directement dans l’aventure en 2400 sans passer par les siècles précédent, même si je conseille de respecter la chronologie. Se basant sur le même cœur de jeu que les opus précédent (jeu d’enquête, présence d’une application dédiée, scan de QR-Code, …), CoC 2400 apporte malgré tout son lot de nouveautés, ce qu’il faut pour se renouveler sans changer de jeu.

Chronicles of Crime 2400

Cette fois-ci, les joueurs vont arpenter un Paris envahi par les androïdes, indistinguables des humains, et où les implants cybernétiques sont devenus une habitude dans la vie de tous les jours. Leurs enquêtes les mèneront des bidonvilles, au cœur d’une population opprimée, jusqu’aux quartiers les plus huppés habités par les corporations les plus avancées, tenant d’une main de fer le pouvoir.

CoC 2400 reste fidèle à la série tout en apportant une touche de nouveauté qui enrichit et diversifie le gameplay. Explorons sans attendre ses changements !

Chronicles of Crime 2400

Retour au base avant le saut dans l’espace !

Quelques rappels pour les nouveaux joueurs. La série des Chronicles of crime offre des jeux d’enquête, à vivre seul ou en équipe, plongeant les joueurs dans une époque et un univers. S’appuyant sur une application dédiée gratuite, disponible sur Android et IOs, les joueurs sont plongés dans un mystère à résoudre (meurtre, vol, enlèvement, ….) et vont pouvoir aller de lieux en lieux, y interroger des personnes présentes et collecter des indices. Le tout se fait avec les éléments du jeux grâce à des QR-Codes présent sur les cartes (personnages, objets et lieux). Avec les indices collectés, ils pourront interagir avec les personnes pour découvrir de nouvelles choses, les confondre et découvrir la vérité. Chaque action prends du temps, suivi grâce à l’application, ce qui permet à l’histoire d’évoluer en temps réel. A tout moment, ou lorsque le temps est écoulé, les joueurs doivent résoudre l’enquête et répondre à une série de question (qui est l’auteur, pourquoi, où se cache-t-il, ….). Ils auront alors percer le mystère ou tout restera encore incertain …

CoC 2400 reste un jeu avec application. Celle-ci est incontournable, elle est à la base du jeu. Elle permet la mise en ambiance, de poser le décors de l’enquête, de lancer les joueurs dans le grand bain. Ensuite, elle permet les interrogatoires et la découverte des indices. Chaque carte dans CoC 2400 (personnages, lieux ou objets) est dotée d’un QR code qu’il faut scanner pour interagir. Envie d’interroger une personne ? Scanner son QR-Code ! Envie de questionner une personne sur un objet ? Durant son interrogatoire, scanner le QR Code de la carte objet ! Envie de vous déplacer dans tel lieux ? Scanner le QR Code du lieu ! Simple à comprendre.

Chronicles of Crime 2400

L’application permet ainsi de s’immerger au sens figuré comme propre dans l’aventure. Avec des lunettes 3D de réalité virtuelle, les scènes de crimes peuvent être explorées en parfaite immersion (à défaut l’exploration se fait directement sur l’écran du téléphone). En effet, dans différents lieux clés, les joueurs sont amenés à observer, pendant plusieurs dizaines de secondes, une scène importante de l’enquête. A eux de repérer les objets qui leurs semblent important (vêtements, tâches, papiers, ….), de trouver les cartes correspondantes puis de les scanner pour en savoir plus. La vigilance sera de mise pour bien choisir ses cartes ; en effet, chaque scan décompte du temps de jeu et rapproche irrémédiablement les joueurs vers la fin de la partie. Le temps est précieux pour avoir le temps de tout explorer, d’interroger les personnes sur les objets découverts, d’élaborer et de confirmer votre théorie, il est donc préféré de ne pas le gaspiller inutilement en scannant à la volée toutes les cartes.

Une véritable enquête à mener et des fils à démêler pour trouver la vérité sur les faits.

Enquête avec implants cybernétiques dans le cyber-espace !

Plonger en l’an 2400 apporte sont lot de progrès technologiques, de quoi apporter des nouveautés à CoC 2400. La première des nouveauté est l’apparition des implants cybernétiques. Katia Lavel est une humaine augmentée ! Ses implants permettent d’améliorer ses capacités pour ses enquêtes. Avec cinq emplacements disponible, les options sont nombreuses selon les scénario. Le Tomographe permet de scanner les personnages pour identifier des anomalies, le Neutraliseur permet de … neutraliser (et oui !) un droïde non coopératif ou encore vous pourrez, par exemple, duper les systèmes informatiques. Néanmoins chaque utilisation nécessite de l’énergie de vos batteries (de la Bio-energie). Une fois épuisée, il faudra la recharger ce qui vous fera perdre un temps précieux dans votre enquête.

Dans CoC 2400, les joueurs pourront explorer pas seulement des lieux réels, mais aussi le cyber-espace et ses méandres virtuelles. Cet espace a ses propres caractéristiques : impossible d’utiliser un implant, mais les actions consomment très peu de temps (vive la vitesse de la fibre 6G de 2400 😉 ). En revanche, attention aux illusions : rien ne vous dit qui se cache sous l’identité numérique de l’avatar rencontré. Et rien ne l’empêche de vous mentir. La puissance de l’anonymat numérique. A vous de percer le mystère et démêler le vrai du faux !

Chronicles of Crime 2400
Des visites virtuels aux indices bien réels !

Pour mener votre enquête, vous ne serez une nouvelle fois pas seul. Pas de chien ni de famille comme dans les opus précédent, place au corbeau …. drone ! Le corbeau cyborg a aux nombreuses compétences, comme faire des recherches sur le réseau internet, fournir des indices ou localiser des suspects. Toujours de quoi remettre sur la piste !

Au final, CoC 2400 propose 2 enquêtes, en sus du tutoriel :
– « La Rhapsodie du sous sol » qui plongera les joueurs sur les machinations de BelCor à travers 3 scénarios de difficulté croissante. Tout commencera par le meurtre d’un des agents de la firme, mais les révélations risquent d’être bien plus importante !
– « Echec et Mat » plonge les joueurs directement sur la piste du meurtrier du PDG de la division IA de BelCor, toujours au centre des mystères. Serez vous pretes à aider vos anciens amis de la firme pour enquêter sur leurs manipulations et découvrir la vérité ?

Chronicles of Crime 2400

L’avis du Cyborg Meeple Reporter !

Coc 2400 est fidèle a ses grands frères en offrant de nouvelles sensations de jeu sans renier les origines de la série Chronicles of Crime. Premier opus se déroulant dans un univers où la technologie est omniprésente, le smartphone des joueurs et l’application prennent toute leur place. Prolongement des joueurs, il l’est aussi pour Katia. Quand le jeu rejoint la réalité !

Les nouveautés de CoC 2400, en particulier les implants cybernétiques viennent complétement renouveler le jeu. En effet, ils viennent offrir une nouvelle dimension au jeu et les joueurs ne doivent jamais oublier de les utiliser pour changer parfois la perception des choses. Un jeu dans le jeu. Une scène de crime bien fade peut devenir beaucoup plus intéressante avec l’utilisation du bon implant. Pas toujours facile à garder en tête toutes ses possibilités une fois embarqué dans l’aventure. De fait, cet ajout complexifie légèrement le jeu. Il est donc conseillé aux néophytes de débuter la découverte de la série par un des deux opus précédent (1400 ou 1900) pour maitriser parfaitement les bases du jeu avant de se lancer dans CoC 2400.

Chronicles of Crime 2400

CoC 2400 est une jolie conclusion de la saga millénium de Chronicles of Crime, qui s’inscrit parfaitement dans son thème futuriste. Une boucle bouclée, où la technologie rejoint la réalité et le jeu. Il n’arrivera pas à détrôner CoC 1900 qui reste à mon sens l’opus le plus aboutit de la série, mais n’en demeure pas moins une parfaite réussite. Il manquera forcément quelque chose à une ludothèque sans les trois titres de la série !

Pour le moment les Lucky Duck Games n’ont rien annoncé quand à une suite dans Chronicles of Crime mais il serait dommage de s’arrêter en si bon chemin ….

Chronicles of Crime 2400
Un rangement très soigné, une marque de LDG !

Fiche Technique

✍️ Auteurs :  Wojciech Grajkowski & David Cicurel

🏗️ Editeur : Lucky Duck Games

🎲 Nombre de joueurs : 1 à 4 joueurs

🕰️ Durée de partie : 60 à 90 min par scénario

💰 Prix moyen constaté : 25,00 euros

Pour soutenir le blog et acquérir Chronicles of Crime 2400, c’est chez Philibert et Qui-Commence.fr !

Image de Philibert
Philibert
Logo qui commence.fr
Qui-commence.fr

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.