Mortum: Enquêtes Médiévales

La liste des jeux d’enquête s’allonge sans cesse, pas simple de s’y retrouver ! Mortum est un des derniers sortis ! Jeu d’enquête coopératif pour 1 à 4 joueurs édité chez Origames, les joueurs vont vivre une aventure pleine de rebondissements dans un monde médiéval empreint de magie. Suivez le guide pour ne pas vous perdre !

Mortum est un jeu de déduction et d’aventures, qui se déroule dans un monde sombre en plein moyen-âge, avec ses légendes, ses superstitions et ses peurs qui prennent vie. La première enquête vous met sur la piste d’un groupe d’enquêteurs disparus. Alors que vous avez rendez-vous avec un mystérieux informateur, les choses ne vont pas se passer comme prévu…

Mortum

Mortum, enquête au cœur d’un moyen-âge sombre et fantastique

A l’ouverture de la boîte, ne soyez pas surpris, il n’y a pas de règle, une simple feuille recto/verso pour quelques consignes et une FAQ. Mortum est un jeu qui se découvre en jouant. Il y a 3 enquêtes qui forment une trame narrative. La 1ère guide le joueur pour découvrir les quelques règles avant de laisser les aventuriers libres.

Sans dévoiler les surprises qui vous attendent au cours de votre aventure dans Mortum, les joueurs incarnent une équipe d’enquêteur partie sur la trace d’une précédente équipe qui a mystérieusement disparue. D’ailleurs, chaque joueur n’incarne pas un héros mais c’est collectivement que les joueurs incarnent les 3 héros qui forment l’équipe. Chacun des héros a ses propres caractéristiques offrant des stratégies différentes au cours des aventures.

Mortum

A la manière d’un 7ème continent ou d’un Tainted Grail, une carte va se dévoiler au fur et à mesure avec des lieux à visiter. En se déplaçant dans ses lieux, les joueurs vont, en tirant la/les carte(s) liées, rencontrer des PNJ, obtenir des informations, recueillir des indices, des témoignages, collecter des objets ou débloquer de nouveau lieux à visiter. Chaque actions prend un certain temps indiqué par des sabliers. En effet, l’aventure est limitée et les joueurs doivent trouver les réponses à leurs questions en un temps limité. A chaque action, le sablier avance d’autant de cases qu’indiquées ; de 6h à 18h il n’y a pas de conséquence particulière mais à partir de 18h, la fatigue s’accumule pouvant mettre fin prématurément à l’aventure ou handicapant les joueurs pour les journées suivantes. Une gestion fine de cette fatigue est importante.

Les joueurs disposent d’actions spéciales pour les aider dans leur aventure. Ces actions spéciales dépendent des héros de l’équipe. Ils peuvent décider de surveiller un lieu, de le fouiller ou d’employer la manière forte. Un système de jetons permet de limiter le nombre d’actions spéciales disponibles mais les informations obtenues peuvent être capitales pour la suite de l’enquête.

Une fois le temps écoulé, les joueurs doivent faire le compte-rendu à leur employeur et répondent à une dizaine de questions. Selon les réponses fournies, ils obtiennent une note plus ou moins bonne.

Mortum

L’avis du Meeple Reporter

Mortum fait partie de ces jeux d’enquête que l’on a plaisir à jouer. Avant tout, pas besoin de lire des règles, le jeu s’apprend en jouant. On ouvre, on joue ; un réel plaisir. Passé les premières minutes du premier scénario, le temps de s’adapter aux règles, très rapidement les joueurs sont plongés au cœur du bain. Le 1er scénario est plus court (1h) que les deux suivants (2h) dans une montée en puissance logique.

Une des forces de Mortum est son écriture et histoire. L’histoire est prenante, fourmille de détails, bien écrite et bien construire ; elle ne sert pas que de faire-valoir mais ajoute une réelle plus valu au jeu. Les 3 scénarios peuvent être joués indépendamment mais l’aventure perd alors une de ses grades forces et intérêts. D’ailleurs les enquête ne sont pas simples. Il sera très difficile de faire un sans-faute avec la connaissance de tous les détails. Le plus souvent, la réponse aux questions ne s’obtiendra qu’avec réflexion, déduction et un peu de logique. Ne vous attendez pas à trouver les réponses écrites directement et simplement sur une carte ; les enquêtes sont difficiles. De plus, les pistes à suivre et lieux à visiter étant souvent très nombreux, il sera impossible de tout visiter en une partie. Cela offre une rejouabilité aux joueurs qui ne sont pas rebutés par redécouvrir un même scénario plusieurs fois. Certes les questions finales seront les mêmes, mais les choix opérés durant l’aventure pourront permettre une aventure totalement différente afin de découvrir de nouveaux pans de l’histoire et du monde de Mortum. Les joueurs les plus pressés liront la conclusion à la fin de leur 1ere aventure, tandis que les autres pourront rejouer le scénario sans lire cette conclusion, pour tenter d’améliorer leur score. Rares sont les jeux d’enquête pouvant être rejoués, Mortum en fait partie (sauf si vraiment on n’aime pas repartir sur des mêmes questions à résoudre).

Mortum

En début de partie, les actions disponibles sont peu nombreuses mais très rapidement chaque lieu visité apportera de nouvelles actions disponibles. Rapidement, les joueurs pourront s’y perdre avec toutes les cartes à disposition et oublier certaines actions disponibles. Un peu d’organisation ne sera pas superflue pour ne rien manquer ainsi qu’une bonne prise de notes.

Mortum est un véritable coup cœur dans le monde des jeux d’aventure/enquête. Très simple d’accès, il assure très facilement une immersion complète. Pour autant, attendez vous à un challenge relevé, l’enquête ne sera pas simple ! On espère déjà une suite !

Mortum

Pour ranger vos jeux, cartes sleevées ou non, faites le tour de mon partenaire, Pimp by Hohyss ! Un rayon de merveilles !

Ranger l’intérieur du boite est parfois une gageure ! Pimp by Hohyss est une entreprise familiale qui vient de débuter dans l’impression 3D pour proposer des rangements adaptés à tous vos jeux !

Avec le code MEEPLEREPORTER , bénéficiez de 10% de réduction pour votre 1ere commande sur tout le site !

Fiche Technique

✍️ Auteur : Serguey Minevich

✍️ Illustrateur : Jet games studio

🏗️ Editeur VF : Origames

🎲 Nombre de joueurs : 1 à 4 joueurs

🕰️ Durée de partie : 60 à 180 min par aventure (3 dans la boîte)

💰 Prix moyen constaté : 42 euros

Pour soutenir le blog et acquérir Mortum, c’est chez Philibert !

Image de Philibert
Philibert

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Vanderbeke dit :

    Bonjour Jean Baptiste.

    À te lire j’ai vraiment l’impression que Mortum est plus un solo qu’un coopératif.
    Surtout quand tu écris que les joueurs incarnent collectivement les trois héros.
    Je me trompe?
    Merci pour ton travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.