UrFighter

UrFighter

Le studio I-Jou, après un fort sympathique jeu de cartes (Surprise, dont vous retrouvez ici le test complet), se lance un nouveau défi le 05 mars prochain : la campagne ulule de UrFighter. Changement de décor ! Fini les rires en pagaille, place aux échanges de coups, bienvenu dans un combat de rue explosif et rapide !

Qu’est ce UrFighter ?

UrFighter est un jeu de cartes pour 2 joueurs simulant un combat de rue, une fight dans le jargon 😉 Jouer en 3 rounds maximum, le joueur qui est mis KO en premier perd la partie, sinon c’est celui avec le moins de point de vie qui perd.

UrFighter

Comment se joue UrFighter ?

UrFighter se joue en 3 rounds maximum. Chaque round (ou tour) est identique et prend fin quand la pioche est épuisée.

En début de partie, les deux combattants ont 7 points de vie et une main de 6 cartes. Côté cartes, on en trouve de différents types :

  • des cartes pour initier le combat, appelées « Armer » : il faudra toujours commencer un combat par cette carte.
  • des cartes d’attaques pour porter des coups à son adversaire. Ces cartes peuvent être de 4 types différents (coup de pied, de poings, …) chacune avec son symbole propre.
  • des cartes de défense pour parer les coups. Une carte de défense annule un coup porté si les deux cartes partagent le même symbole. Simple.
  • des cartes d’attaques spéciales.

Mise en place de UrFighter
Mise en place de UrFighter

Regardons comment se déroule 1 tour de jeu.

Chaque joueur commence avec une main de 6 cartes piochées au hasard. Ensuite, le tour est décomposé en moment de préparation et de fight (combat). Vous passerez de l’une à l’autre un certain nombre de fois par tour en fonction des cartes jouées.

Durant la phase de préparation les joueurs peuvent défausser autant de cartes en main qu’ils souhaitent pour en piocher autant afin de renouveler leur main. Cette phase est jouée simultanément par les deux joueurs et dure temps que le combat ne commence pas. Dès qu’un joueur a une carte « Armer » en main ET qu’il la joue, le combat commence et la phase de préparation est stoppée. Si un joueur n’a pas 6 cartes en main, il complète celle-ci sans possibilité d’échanger.

Durant la phase de Combat, le joueur qui a posé la carte « Armer » doit alors ensuite poser une carte d’attaque. L’autre joueur doit déposer la carte de défense correspondante (même symbole) puis jouer une carte d’attaque, et ainsi de suite. Dès qu’un joueur ne peut pas défendre après une attaque, il perd un point de vie et une nouvelle phase de préparation commence.

L'ensemble des cartes d'attaque et défense
L’ensemble des cartes d’attaque et défense

Une fois la pioche épuisée et que les joueurs ne peuvent plus jouer, un nouveau round débute avec une nouvelle main de 6 cartes. Si un joueur est mis KO, le combat stoppe immédiatement et il perd la partie. A défaut, on regarde les scores à la fin du 3eme round.

Et c’est tout ?

Présenté comme cela, UrFighter a l’air trop simple, presque simpliste. En fait, un des éléments essentiels du jeu est la présence de cartes d’attaque spéciale. Un super coup à la façon d’un ninja fondant sur sa cible. Mais il ne sera pas simple de jouer ces cartes car elles nécessitent une préparation minutieuse par un enchainement de cartes à jouer simultanément. Il sera donc nécessaire de préparer sa main correctement faute de quoi votre attaque sera moindre.

Certaines cartes permettent aussi de mettre fin immédiatement à la phase de combat (« Esquive arrière ») permettant aux joueurs de recommencer une phase de préparation … à moins que son adversaire ne ré-engage immédiatement le combat avec la carte adéquate.

Cartes d'attaque spéciale
Les Cartes spéciales

Les situations sont donc multiples et variées. Les cartes devront être utilisées à bon escient et pas défaussées trop vite au risque de ne pas pouvoir faire face à une situation … En parallèle, une bonne connaissance du deck est conseillée pour essayer d’anticiper au maximum, même si les cartes défaussées par votre adversaire le sont face cachée.

L’avis du Meeple Reporter

UrFighter est un jeu de carte simulant bien la nervosité d’un duel (bon en même temps je n’ai jamais pratiqué alors qu’est ce que j’en sais réellement ?! 🙂 ). Les parties sont rapides et peuvent s’enchaîner facilement.

La stratégie induite par les attaques spéciales et les combinaisons de cartes permet de rendre les parties un peu plus stratégiques que de simples affrontements toi/moi/toi/moi… La phase de préparation ne devra jamais être négligée et sera même essentielle pour votre combat. Vous gagnerez ou perdrez le combat à ce moment là ! Privilégier des cartes de combat ? Il vous faudra une carte « Armer » rapidement pour engager et prendre l’initiative ! Préférer des cartes de défense et laisser l’initiative à votre adversaire ? Tenter une approche équilibrée ? Le choix est difficile. Cette phase introduit aussi une mécanique de « stop ou encore » dans le choix des cartes et la possibilité de défausser sans limite pour piocher des nouvelles cartes. Dois je me contenter de cette main ou continuer ? Le risque est de parfois d’avoir la sensation de devoir faire tourner la pile de pioche pour récupérer la carte adéquate au risque qu’elle soit dans la main de votre adversaire ou ait été défaussée précédemment. Un risque à prendre. Mais un combat de rue n’est il pas risqué et emplit d’incertitudes ? Ne pensez jamais pouvoir tout maîtriser sur votre deck !

Au niveau des attaques spéciales, pour compenser la prise de risque nécessaire et l’enchaînement nécessaire, infliger deux points de dégâts au lieu d’un seul pourrait être une bonne option. Mais n’oublions pas que le jeu est encore en phase de développement et la campagne ulule apportera sûrement son lot de surprises et d’améliorations !

Un jeu de combat fun et rapide à découvrir sur Ulule à compter du 05 mars 2020 !

Site de l’editeur : https://www.i-jou.com/urfighter

UrFighter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.