HEL : The last saga

HEL : The Last Saga

Embarquez sur vos Drakkars à la découverte d’une terre inconnue et mystérieuse où votre roi a disparu avant vous … Serez vous relever le défi ? Percer les mystères de ces terres ? Survivre …. Embarquez dans HEL: The Last Saga, à venir bientot chez Mythic Games en campagne Kickstarter !

Depuis quelques semaines, Mythic Games tease (dévoile peu à peu, pour les non anglophones) son prochain titre à venir en campagne de financement : HEL: The Last Saga. Bien que ce titre soit encore bien mystérieux, j’ai essayé de rassembler les diverses info glanées ici et là ….

Trailer non officiel réalisé par David R’Lyeh, fondateur et co-gérant du groupe facebook Hel: The Last Saga

Les éléments présents dans cet article sont soumis à modification par l’éditeur (campagne participative à venir) et à confirmation. Ils sont le fruit de la compilation des informations trouvées sur le site de l’éditeur et des interventions de Léonidas Vesperini, membre de Mythic Games, sur les forums.

L’histoire de Hel: The Last Saga

Dans Hel: The Last Saga, les joueurs vont prendre part à une expédition vers une terre inconnue censée être le Valhalla. Ce n’est d’ailleurs pas la première mais la seconde expédition viking vers cette terre. En effet, le roi Haakon est parti en premier avec ses guerriers mais plus aucune nouvelle n’est parvenue depuis longtemps aux hommes restés au pays. Le jarl Alvar réunit donc une flotte pour rejoindre la première expédition… Mais le voyage se passe mal, des tempêtes terribles déciment la flotte et seuls 13 rescapés parviennent à rejoindre l’île mystérieuse…

Hel the last Saga

Dans HEL: The Last Saga, vous incarnez ces survivants, persuadés qu’ils ont été testés par les Dieux et fermement décidés à retrouver les membres de la première expédition partie il y a un an avec le roi Haakon. Mais qui devront aussi et avant tout tenter de survivre sur cette terre mystérieuse et hostile.

Hel: the last saga

Hel: The Last Saga et le gameplay ?

Hel: The Last Saga est un jeu d’aventure coopératif dans l’univers viking, se jouant en une campagne de 13 chants (épisodes) pour 2 à 4 joueurs (un mode solo est prévu). Chaque chant devrait être divisé en 3/4 scénarios de 1 à 2h chacun ! De quoi voir venir ! L’éditeur a aussi laissé entendre qu’une pointe de legacy pourrait être présente dans la mécanique ! Soyez prêt à embarquer dans une histoire qui devrait, selon les propres mots de l’éditeur, « vous prendre aux tripes et ne plus vous lâcher » ! Belle promesse !

Les 13 chants (scénarios) devraient être tous très différents les uns des autres : atteindre rapidement un endroit, Tower Defense, dialogues et choix à faire avec des PNJ, « fort Alamo », etc. Il ne devrait pas y avoir de sentiment de répétition. Même après l’échec d’un scénario, car la mécanique intègre l’échec à la nouvelle tentative du scénario, qui ne se déroule pas exactement de la même façon.

Si la mécanique de jeu est toujours la même, le jeu est semble-t-il divisé en deux types de scénarios : les scénarios de type exploration et ceux de type gestion de camp. D’un « chant » à l’autre, l’évolution se fait et ce qui a été accompli reste. Pour les scénarios axés sur le « camp », on doit, de scénario en scénario, construire le camp et le développer, assurer la survie du groupe, gérer les ressources, chasser, défendre le camp, … Pour les scénario axés sur l’exploration, il y aura des hexagones à assembler, qui permettront de découvrir progressivement l’île, certains lieux, rencontrer certaines personnes. Au début de l’exploration, certaines tuiles seront visibles, d’autres recouvertes d’un « brouillard de guerre », nécessitant de s’en approcher pour en révéler les secrets. Cette phase est annoncée comme très tactique : déplacement de figurines, combats, événements sur certains lieux, … La plupart du temps, les aspects narratifs sont communs à tout le groupe. Mais parfois, certains sont lus individuellement par un joueur, qui pourra décider de le répéter ou non… Coopératif mais pas trop !

Les joueurs n’incarnent pas un héros unique mais un clan, et donc, d’une aventure à l’autre, ils pourront jouer des héros différents. La progression de ces héros bénéficiera à ceux qui les incarneront plus tard. Ainsi, si un personnage a gagné de l’expérience, de nouveaux talents, de nouvelles cartes, il les garder pour le reste de la campagne, même si c’est un autre joueur qui l’incarne. Chaque personnage possède son propre plateau et des caractéristiques proches de celles d’un jeu de rôle. Les caractéristiques indiquent le nombre de dés à lancer lors d’un tests. Les blessures devraient être faire perdre certains talents que le héros possède.

Hel: The Last Saga, un matériel de qualité ?

Mythic Games se démarque par la qualité du materiel offert et des figurines produites. Hel: The Last Saga ne devrait pas échapper à cette finition soignée.

Côté figurines, beaucoup de sculptures différentes sont prévues, mais a priori pas un nombre démesuré. Certaines figurines devraient rester secrètes pour qu’elles ne soient révélées que lorsqu’on atteint un point particulier de l’histoire.

Un soin tout particulier semble envisagé pour la boîte en elle même. En effet, chaque chant sera proposé dans une boîte (elle-même intégrée dans la grande boîte du jeu) qui contiendra un livret d’aventures, des enveloppes à découvrir, des figurines secrètes et des cartes secrètes.

Figurine de Hel The last saga

Le Kickstarter devrait être lancé en mai, la date du 12 mai a fuité mais n’a pas encore été confirmée par l’éditeur. Pour retrouver toutes les infos sur Hel: The Last Saga rejoignez le groupe privé sur Facebook

Hel: The last saga

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.