bannière

The 7th Citadel

Après le magnifique succès du 7eme continent et de son extension (plus de 8 000 000 $ en cumulés !), les serious poulp nous promettent la campagne de « The 7th Citadel » en 2020, un nouveau titre basé sur le même mécanisme « Choose Your Own Path® System « .

L’ensemble de cette review a été réalisée suite à la rencontre du Meeple Reporter avec Bruno Sautter, auteur du 7eme Continent et de The 7th Citadel, et à la partie test réalisée lors du FIJ 2020 à Cannes. Tout cela reste à l’état de prototype et pourra évoluer.

Le début d’aventure

L’histoire de « The 7th Citadel »

Sans tout dévoiler et spoiler, « The 7th Citadel » prend place d’un univers post-apocalyptique, médiéval fantastique, alors que la terre se relève doucement d’une puissante tragédie. Les peuples doivent faire face à des Vers qui dévorent la terre et font disparaître des pans entiers de contrée. Pour se défendre, les hommes ont du faire appel à des humains capables de manipuler des plantes pouvant résister à ces vers. Ces puissants mages vivent dans des Citadelles et « emploient » (plutôt exploitent) des hommes, qu’ils gardent prisonniers, pour leurs travaux. Vous en faites partie.

« The 7th Citadel » est un titre davantage tourné vers l’exploration et l’exploitation que la survie, au contraire de son grand frère. La narration a été davantage travaillée pour offrir un titre immersif et où les choix seront multiples. Cela est visible dès le début de l’aventure. En effet, chaque « malédiction » (plutôt menace) est présentée sous forme d’un petit livret offrant une mise en ambiance, une narration. Le scénario de démonstration, intitulé « Un nouveau départ » , plaçait la scène dans une de ces fameuses Citadelles. La confusion totale régnait dans celle-ci suite à un grand tremblement et l’effondrement d’un des murs de l’enceinte. Les portes des cellules sont désormais ouvertes. A vous la liberté si vous arrivez à en sortir vivant ….

Ce développement se remarque aussi avec la présence d’un livret de dialogue. En effet, au cours de vos pérégrination vous rencontrerez nombres de personnes avec qui vous pourrez échanger. Ces discussions prennent se développent dans un livret dédié et évolueront en fonction de vos choix, à la manière d’un livre dont vous êtes le héros. Voilà deux changements majeurs pour ce nouveau titre !

Les mécaniques du « The 7th Citadel »

a) Mécanisme général

Le gameplay général du « The 7th Citadel » reprend la base du « Choose Your Own Path® System  » développé dans le 7eme continent. La carte se dévoilera au fur et à mesure en fonction de vos explorations, de vos choix et découvertes. Les cartes de terrains se dévoileront toujours après une carte de brume (carte événement) et cacheront encore des numéros à trouver ! Le tout formera la carte de votre aventure (malédiction). De ce côté là pas de changement.

b) Deck d’action

La première différence par rapport à son grand frère est la disparition du deck commun pour tout les personnages. Place au deck individuel ! Au début de chaque partie, chaque héro prendra les 15 cartes actions liés à son personnage pour constituer son propre deck d’action auxquels seront ajoutés 5 cartes actions supplémentaires choisies parmi 20 cartes communes, afin de spécialiser son héro. Les decks s’épuisent donc séparément en fonction de qui réalise les actions.

c) Point de vie

De plus, chaque personnage a dorénavant des points de vie. En début de malédiction, vous devrez répartir un certain nombre de point de vie en fonction du nombre de joueurs (par exemple, dans le scénario d’introduction, 30 points de vie étaient à répartir. Ainsi, en solo le personnage aurait eu 30 pts de vie, mais à deux chaque héro a 15 points de vie (si vous les répartissez équitablement) et ainsi de suite). Si le deck d’un des personnages s’épuise, le joueur pourra le reconstituer contre 5 points de vie. Bien évidemment, vous pourrez aussi perdre des points de vie durant la partie suite à de mauvaises rencontres !

d) Résolution des actions

Là encore, les serious poulp ont fait évoluer le mécanisme de résolution des actions pour le rendre plus fluide et rapide. Le principe général reste le même (obtenir un certain nombres de succès avec un certain nombres de cartes) mais à l’issue vous ne pourrez conserver aucune carte en main. Simple et rapide. Seules certaines actions bien identifiées vous permettront de conserver une carte en main.

De plus, certaines actions sont nouvelles. Par exemple, vous pourrez, parfois, piocher autant de cartes que vous souhaitez mais vous ne devrez en garder qu’un certain nombre.

Enfin, les cartes d’actions voient l’apparition d’icônes de classes (drapeau, poing, …) en lieu et place des fameux « 7 » présent dans le 7eme continent. Ces icônes pourront être utilisées par les héros en question au cours de la partie. De même de nouveaux symboles font leur apparition comme les boucliers pour stopper des dégâts reçus en combat … vous avez dit combat ? Et oui, « The 7th Citadel » introduit le principe des combats !

Carte d'action

e) Les combats

Dans certaines situations, les héros devront combattre. Les combats se déroulent alors en plusieurs étapes.

Sur la carte du monstre à combattre, vous trouverez plusieurs lignes (plus il y en a, plus le combat sera dur et long) avec un symbole de dé jaune. Pour passer à la ligne suivante, les héros devront infliger autant de dégâts que le nombre d’indiqué (ainsi plus la valeur de dé sera grande, plus le combat sera difficile). Lors de la résolution de l’action, le nombre de succès obtenu viendra diminuer d’autant la valeur du dé jusqu’à passer à la ligne suivante puis à la victoire ou à la défaite ! Bien sur, après chaque coup porté, les joueurs devront appliquer l’effet négatif ou positif. Le plus souvent, l’effet négatif sera une perte de point de vie ou la perte de cartes dans le deck d’action.

Carte de combat

Exemple :

Dans ce combat, vous devrez vaincre les deux lignes. En cas d’échec sur la 1ere ligne, vous perdrez 2 cartes du deck d’action mais vous pourrez en garder 1 en main. Sur la 2nde ligne, vous perdrez 2 PV mais vous pourrez aussi conserver 1 carte en main.

f) Développement et gestion

« The 7th Citadel » introduit aussi un système de gestion et de développement. En effet, l’aventure générale prend place dans un vaste territoire représenté en début de partie par une carte générale. Mais cette carte est ancienne et non à jour. Vous pourrez envoyer certains de vos « amis » explorer des zones entières pour mettre à jour vos connaissances avant de vous y rendre vous mêmes ou pendant que vous serez occupés ailleurs. Cela se traduira par des cartes qu’il faudra venir glisser au dessus de la carte générale dans un ingénieux système de sleeve. La carte générale évoluera ainsi au fur et à mesure pour dévoiler ses secrets !

De plus la Citadelle de départ, celle d’où vous devez vous échapper dans le scénario de démo, devrait devenir votre camps de base.

Le système de craft et de combinaison des objets a quand à lui été retiré pour laisser place à un système de mot clés. Vous ne pourrez détenir que 3 fois le même mot clé sur vos cartes (ex : quête ou arme). Certaines cartes pourront détenir plusieurs le même mot clé, limitant drastiquement votre main.

Enfin, vous trouverez une grande feuille de destiné avec un arbre de compétence que vous débloquerez au fur et à mesure selon les choix que vous prendrez. Vous ne pourrez jamais tout choisir, il faudra choisir dans quelle direction aller !

L’avis du Meeple Reporter ?!

Cette découverte a été pour moi un réel coup de cœur. Déjà grand amateur du 7eme continent, la direction prise par les Serious Poulp dans un système narratif et immersif est une vraie réussite. Dans « The 7th Citadel », les joueurs vivront une aventure plus grande et plus profonde. Les changements apportés permettent de garder ce qui a fait la réussite du 7eme continent tout en apportant un lot de nouveautés appréciés et appréciables.

« The 7th Citadel » est annoncé en campagne KS pour l’année 2020 sans davantage de précision … Il va falloir être patient !

Page facebook : https://www.facebook.com/SeriousPoulp/

2 réflexions au sujet de “The 7th Citadel”

  1. Très bel article ! Pour l’avoir moi même testé lors du FIJ je n’ai rien à rajouter à part mon impatience de voir The 7th Citadelle débarquer sur ma table de jeu !

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.